Contrairement à Méto, je trouve que le nouveau roman d'Yves Grevet s'inscrit davantage dans la case jeunesse. L'enquête s'organise autour des dissertations rédigées par une classe de 1ère (il me semble), et toutes se révèlent étonnantes et loin du formatage scolaire. C'est très bon ! Et puis c'est drôle. La résolution de l'énigme est finalement un outil secondaire. J'ai aimé aussi les copains d'Erwan et leur club de mangeurs de gâteaux (avec salve d'applaudissements, ôde à la gourmandise etc.). Ce sont ces petites pointes d'originalité qui ont rendu ma lecture extra (mais pas exceptionnelle) !